Télécharger ce dossier

Sommige delen van onze website zijn afgeschermd. Gelieve onderstaande gegevens éénmalig in te vullen om de volledige inhoud te bekijken.

Titre:    
Prénom: *
Nom: *
Entreprise;: *
Adresse e-mail: *
 
 
* Les champs marqués d'un * sont obligatoires
AXA - Le culot porte ses fruits

AXA
Le culot porte ses fruits

Bronze Effie
AXA - LG&F
(Services - Short Term)

AXA - Le culot porte ses fruits

AXA
Le culot porte ses fruits

Bronze Effie
AXA - LG&F
(Services - Short Term)

1. SITUATION MARKETING

L'année 2001 fut marquée par un net affaiblissement de l'activité dans tous les secteurs de l'économie.
La confiance du consommateur s'est ébranlée et le marché du crédit hypothécaire a connu une stagnation (+1% par rapport à 2000).

Les investissements média consentis en 2001 dans le segment du crédit hypothécaire ont été négligeables. Les grands ‘assureurs bancaires' ont principalement soutenu les produits d'épargne et de placement, tandis que la communication en crédits hypothécaires n'a fait l'objet de pratiquement aucun investissement média.

Le consommateur a manifesté un regain d'intérêt pour l'immobilier en 2002, conséquence directe de la baisse de rendement des produits d'épargne et de placement et de la diminution des droits d'enregistrement en Flandre.

AXA profitera de la conjoncture du marché pour faire grimper sa part de marché modeste en crédit-logement (5,24% en 2001). Courageuse ambition, d'autant que le Belge n'a pas l'habitude de s'adresser à un courtier d'assurances pour la conclusion d'un crédit hypothécaire.

2. OBJECTIFS PUBLICITAIRES

La conclusion d'un crédit hypothécaire est un moment-clef dans la relation entre le client et l'institution financière.
L'institution financière où l'on conclut son crédit hypothécaire se voit souvent élue banque principale, point de départ idéal pour faire du cross-selling, tant en produits d'assurances qu'en produits bancaires. Le crédit hypothécaire est donc le tremplin tout choisi pour recruter de nouveaux clients.

D'une part, AXA s'est fixé pour objectif de faire grimper sa part de marché en crédit hypothécaire de 50% en 2002, au moins 50% des contrats réalisés devant émaner de nouveaux clients.

D'autre part, le meilleur moyen de mesurer la portée communicative de la campagne est d'en démontrer l'impact direct et visible sur le nombre de demandes d'offre introduites auprès d'AXA.

3. STRATEGIE CREATIVE

La première phase de communication, qui s'est déroulée au printemps 2002, consistait à se frayer une place dans la tête du candidat bâtisseur à travers l'offre de crédit-logement d'AXA. Comment? En éveillant les consciences et en positionnant AXA comme l'expert dans le domaine du crédit-logement.

Dans la seconde phase de communication, lancée en automne 2002, l'expertise d'AXA en matière de crédit hypothécaire a été mise en valeur par le lancement de la formule de crédit-logement sur 30 ans.
Celle-ci offrait la possibilité au candidat bâtisseur d'emprunter un plus grand montant ou d'opter pour des mensualités plus légères.

Concrètement, cette stratégie de communication s'est traduite par:

  • un avantage clair lié au produit - faibles taux d'intérêt (printemps 2002) & crédit-logement sur 30
    ans (automne 2002) - simplement communiqué par des headlines humoristiques bien ficelés
  • une copy directe & ‘to the point' (orientée vers les ventes)
  • un code de communication (rouge) fixe, de nature à favoriser et accélérer la reconnaissance

4. STRATEGIE MEDIA

Les principaux objectifs média consistaient, pendant les périodes de campagne de deux semaines en moyenne, à créer une très large visibilité et à générer du trafic vers le réseau de courtiers indépendants et d'agents bancaires AXA.

Dès lors, le choix du mix média s'est porté sur l'abribus, support OTS par nature, et la radio, support d'activation par excellence. Le tout complété par des annonces dans les hebdomadaires et la sélection de quotidiens nationaux, afin de donner encore plus de force aux objectifs évoqués.

Pour amplifier la simple rumeur publicitaire, les efforts de communication se sont regroupés en deux vagues intenses. AXA a ainsi réussi, dans la période active, à mener le ‘share of voice' en termes d'efforts média et de dominer la concurrence à ce moment.

5. RESULTATS

Les objectifs d'AXA étaient très ambitieux, car le Belge n'a pas l'habitude de s'adresser à un courtier d'assurances pour conclure un crédit hypothécaire.

Le meilleur moyen d'évaluer l'impact de la campagne en termes de communication est de comparer le nombre de demandes d'offre avec les demandes sur l'ensemble du marché. Et de fait, AXA a conquis sa place sur la liste des candidats bâtisseurs. Cette augmentation fut spectaculaire. L'accroissement du nombre de demandes d'offre chez AXA en 2002 a même dépassé, en chiffres absolus, la progression de tous les concurrents réunis. Et ce pour une institution financière qui ne détenait encore qu'une part de marché de 5% en 2001. Ce n'est donc pas un hasard si la crédibilité d'AXA en tant que fournisseur de crédits a augmenté en proportion.

AXA a en outre réussi à traduire ces demandes accrues en contrats. En attestent les résultats commerciaux qui ont augmenté dans les mêmes proportions. Et ont valu à AXA une part de marché de plus de 9% en 2002.

Ajoutons que le deuxième objectif commercial a été atteint, puisque 63% des dossiers de crédit-logement réalisés sont de nouveaux clients AXA. Ce qui est tout bénéfice pour la base de clientèle comme pour les possibilités de cross-selling.

Le succès d'AXA n'est pas passé inaperçu. Début 2003, toutes les grandes institutions financières se sont remises à communiquer autour du crédit hypothécaire.

CLIENT
Axa
Jacques Monheim

Un mariage réussi, quatre enfants, futur grand-père et un parcours professionnel déjà bien rempli. Licencié en sciences économiques appliquées, Jacques(°30/05/50) débute sa carrière chez Procter & Gamble où il analyse des enquêtes de marché.
En '78, il passe chez Tabacofina. En '83, il devient, après l'expérience de '24 Uur', responsable de la publicité et de la promotion pour la VUM.
Ensuite, il travaille pour la Banque Mondiale et gère la communication de Famibank/Citibank, Crédit communal et Anhyp. Après le rachat d'Anhyp par AXA, il accède au poste de Directeur Communication Commerciale pour le Groupe AXA en Belgique.

Jacques Monheim

AGENCY
LG&F
Vicky Henderickx

Un diplôme de communication en poche, Vicky (°8/10/74) obtient un stage chez McCann-Erickson. Deux mois après, elle est engagée pour travailler sur les budgets Cera et Vacature. Et deux ans plus tard, elle part chez GV Company pour rejoindre l'équipe qui travaille sur le budget de la Royale Belge.
En 1999, la Royale Belge fusionne avec AXA. Le budget s'en va chez LG&F. Fidèle à son client, elle le suit. Les quatre années suivantes, elle participe chez LG&F au succès d'AXA mais aussi à ceux de VAR, VLAM et OVAM.
D'abord en tant qu'account manager puis en tant qu'account director.

Vicky Henderickx